En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites.
J'ai compris En savoir plus
actualités
BRLI invité au Japon pour son expertise dans les récifs artificiels, la pêche et les EMR


Les japonais, leaders mondiaux dans les Récifs artificiels et, en pleine réflexion sur les Énergies Marines Renouvelables, ont invité BRL Ingénierie, en tant que partenaire de l’Université de Montpellier III (Paul Valérie - Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive) à présenter « l’État des récifs artificiels et du génie écologique côtier en France » lors de la Conférence internationale sur l’ingénierie des pêcheries qui s’est déroulée à Nagasaki du 21 au 24 septembre 2019 (ICFE: International Conference on Fisheries Engineering)

David de Monbrison et Prof. Yoshiki Matsushita et Prof. Shinya Otake ICFE 2019 - Présentation BRLI par David de Monbrison

Sur les photos de gauche à droite : Pr Shinya Otake, président de la conférence, David de Monbrison (BRLI) et Pr Yoshiki Matsushita, organisateur de la conférence
Photo 2 : présentation BRLI par David de Monbrison


Plus de 150 participants de 11 pays ont assisté à la conférence centrée cette année sur le thème « les Énergies marines renouvelables et le génie halieutique » avec une présence notable de pays asiatiques (dont la Corée et la Chine) mais également des USA, du Brésil, de l’Écosse et de la France (BRLI).

L’objectif de l’ICFE 2019 était de passer en revue les dernières innovations et avancées mondiales contribuant à atténuer les problèmes mondiaux tels que le changement climatique, la sécurité et la sûreté alimentaires et l'approvisionnement énergétique et d’identifier les pistes de recherches à développer sur les thèmes suivants :

  • .  21 septembre : ingénierie des pêches et récifs artificiels
  • .  22 septembre : les ports de pêche, les communautés et le développement des zones de pêche
  • .  23 septembre : énergies marines renouvelables et ingénierie des pêches

BRLI y a présenté son savoir-faire en matière de récifs artificiels, mouillages écologiques, aménagements portuaires et côtiers, gestion des pêches et lutte contre l’érosion du littoral mais aussi dans les études d’impacts de grands projets éoliens en mer.

Durant la conférence, devant l’expérience de BRLi en matière d’Énergies marines renouvelables et de la pêche, une présentation additionnelle a été demandée à David de Monbrison (BRLI) sur le thème des « Les EMR et la pêche en France–les impacts et les leçons apprises », présentation qui a clôturée le colloque.